You are here: Home / Library / RBINS Staff Publications / Sédimentologie des formations de Marteau, du Bois d'Ausse et de la partie inférieure de la Formation d'Acoz (Dévonien inférieur) dans l'Est de la Belgique, au bord nord du Massif de Stavelot

E. Goemaere, E. Catot, L. Dejonghe, L. Hance and P. Steemans (1997)

Sédimentologie des formations de Marteau, du Bois d'Ausse et de la partie inférieure de la Formation d'Acoz (Dévonien inférieur) dans l'Est de la Belgique, au bord nord du Massif de Stavelot

Geological Survey of Belgium, vol. n°42 - 1997. Memoirs of the Geological Survey of Belgium.

Deze samenvatting is niet beschikbaar in het Nederlands.

Résumé

Les Formations de Marteau et du Bois d'Ausse et la partie inférieure de la Formation d'Acoz (Dévonien inférieur) qui affleurent au nord du Massif de Stavelot, dans l'Est de la Belgique, font l'objet d'une étude sédimentologique et pétrographique détaillée et bien documentée. Les observations de terrain reposent sur les coupes de la Helle et de la Gileppe qui ont été décrites banc par banc. Les caractères lithologiques, complétés par un inventaire exhaustif des structures sédimentaires et par le contenu pétrographique, ont permis de dégager les grands traits de l'évolution sédimentaire et de reconstituer les paléoenvironnements. Dans la Formation de Marteau, on observe le passage d'une sédimentation grossière fluviatile, d'abord peu structurée (rivière en tresses), à une plaine alluviale limitée, ensuite à une plaine alluviale large mais plus côtière et soumise à des influences intertidales (ou estuairiennes). Avec la Formation du Bois d'Ausse, la sédimentation littorale devient presque exclusivement gréseuse, traduisant des apports fluviatiles. On observe ensuite le retour temporaire à une plaine alluviale côtière, soumise à des influences intertidales et enfin à un milieu de type barrière de plage à apports fluviatiles. On atteint ici le maximum transgressif de la mer dévonienne pour la tranche temps et la région étudiée. Le retour à une sédimentation exclusivement continentale s'opère rapidement, marquée par le développement des dépôts rouges de la Formation d'Acoz.

Abstract

The Lower Devonian Marteau and Bois d'Ausse Formations and the lowermost part of the Acoz Formation outcropping north of the Stavelot Massif in Eastern Belgium are the subject of detailed and well documented sedimentological and petrographical investigations. Continuous sections outcropping in the Helle and Gileppe valleys have been described bed by bed. Lithological characters, sedimentary structures and petrographical content are the basis for understanding the sedimentary evolution and paleoenvironments. In the lower part of the Marteau Formation, coarse-grained siliciclastic deposits are indicative of a braided-river system, evolving towards an alluvial plain of limited extent. Sediments from the upper part of the Marteau Formation reflect a more coastal alluvial plain setting, affected by intertidal influences. The littoral environment is obvious in the lower part of the Bois d'Ausse Formation with a sandy sedimentation resulting mainly from fluvial influx. Temporarily, a coastal alluvial plain develops, attested by intertidal influences. Barrier-beach conditions with fluvial influx characterize the upper part of the Bois d'Ausse Formation. It corresponds to the transgressive maximum for the Lower Devonian sea in the studied area. The return to a continental setting is rapid with the development of the red-coloured sediments which characterize the Acoz Formation.

RBINS Publication(s)
168 pages, 25 figures, 33 planches photographiques (couleurs)
Related content
Earth and History of Life
Filed under:
 
  Vautierstreet, 29
1000 Brussels
+32 (0)2 627 42 11
  info@naturalsciences.be